You-hou ! Y’a encore quelqu’un par ici ?

Donc me revoilà, après plusieurs mois (!) d’absence… Alors j’ai eu quelques bonnes excuses, dont un déménagement un peu foireux et une connexion internet qui ne brillait pas par sa, euh, présence, mais là honnêtement ça fait un bout de temps que j’aurai dû vous donner des nouvelles. Mine de rien c’est dur de se remettre à quelque chose qu’on a dû mettre de côté pendant un temps. Mieux vaut tard que jamais et donc me revoilà !

Et puisqu’on est encore officiellement en hiver, je peux publier mes ratés de l’automne sans vergogne avec presque trois mois de retard ! :-)

Il n’y en aura pas beaucoup, les périodes d’automne/hiver n’ont pas été très riches en exploration cette fois-ci.

 

Y’a de l’idée…

 

  • Chou-rouge et pistache

C’est un peu par hasard que j’ai eu cette idée. Il y avait un reste de chou-rouge à débarrasser et je ne savais pas quoi en faire. Du coup je l’ai poêlé avec des pistaches et des graines de tournesol, de l’huile de lin. Alors franchement c’était super bon, du coup pourquoi ne pas donner la recette ? Bah en fait elle arrivera sans doute un jour, il faut juste que je re-fasse cette recette en notant les quantités.

IMG_6581PM

 

  • Christmas pudding

Alors on commence de suite par un « gros morceau ». Donc oui, j’ai essayé de faire une version végétale du Christmas pudding. Et en fait, et bien c’était très bon !

PMingrédients
Quelques ingrédients. Oui, ça part bien direct ;-)

 

Donc je vous passe les détails parce que ce n’est pas l’endroit ici (je ne vais pas vous balancer une recette dans les « ratés » quand même !), mais pour ceux qui ne connaissent pas, le Christmas Pudding c’est une préparation très longue, une cuisson ouh là ! encore plus, plein de fruits secs, de gras et de l’alcool fort qui donne plein de goût. Et c’est aussi sensé se conserver plusieurs mois. Ah, dans ma version il y avait aussi des morceaux de pain de mie détrempés dans l’huile d’olive. Et bah c’est vachement bon.

 

saladierPM
Alors par contre j’ai plutôt bien documenté le truc, vu que je pensais que ça marcherait, hein. Mais regardez-moi ces beaux ingrédients !

 

Du coup là où ça a foiré, c’est sur la méthode de cuisson, je crois que je n’ai pas assez bien fermé le récipient, ou immergé l’ensemble dans le bain-marie, enfin je ne sais pas exactement ce que j’ai foiré mais le haut n’était pas cuit du tout. Dommage dommage, j’ai tenté une deuxième cuisson, mais ça n’a pas assez rattrapé le coup. Moralité, il faudra recommencer, peut-être avant l’année prochaine ça serait pas mal.

 

BlobPM
Le résultat. Le foncé du bas est bien cuit, lui.

 

 

 

Y’a du boulot

 

  • L’association sarrasin-aubergine

Des aubergines poêlées, du sarrasin, le tout arrosé généreusement d’huile d’olive et saupoudré de thym, le concept me paraissait sympa.

 

PM
Ça à l’air bon, hein ? Et bah non !

 

Je pense que le problème majeur c’est le sarrasin. Je n’apprécie pas vraiment cette céréale, du moins sous cette forme. Ni tout à fait craquant ni tout à fait mou, un peu fadasse au goût, bof bof tout ça. Du coup puisque supprimer le sarrasin serait un peu radical, et bien je n’ai pas de solution sous la main. Pour l’instant je pense que le sarrasin va tout simplement partir aux oubliettes, un jour quand j’aurais le courage je tâcherai de me renseigner mieux sur une autre façon de le préparer pour qu’il soit plus savoureux.

 

Voilà pour cette fois, à très très bientôt ! ;-)